Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2019 / 2020
  • Première pierre de la mosquée

Article précédent
La mort d'un grand homme

Article suivant
Fresque au cercle J

Première pierre de la mosquée


  

 

Il y avait beaucoup de monde pour la pose de la première pierre de la mosquée dans une ambiance familiale et bon enfant. Le pretre de la paroisse de Sainte-Geneviève était là et comme l'imam de Rosny-sous-Bois, il a porté un message de tolérance. C'était un moment fort.

Quant à moi, vous trouverez mon discours ci-dessous:

Mesdames, Messieurs,
Chers Rosnéens,
Je suis heureux d’être parmi vous cet après-midi pour poser, ensemble, la première pierre de cette future mosquée. C’est grâce à notre volonté et nos efforts communs que ce projet a pu voir le jour. Certes, il a fallu un peu de temps avant d’en arriver là. Nous nous sommes souvent rencontrés, nous avons réfléchi et discuté ensemble pour aboutir à un projet qui était satisfaisant pour tous.
Il a fallu également chercher les financements, trouver le lieu, et passer par une validation au Conseil municipal. Mais à présent, les obligations administratives sont réglées et la construction va pouvoir commencer. Je me réjouis, avec vous, du fait que vous aurez bientôt un nouveau lieu de culte de qualité afin que votre communauté puisse se recueillir dignement. Je me rappelle du chemin parcouru quand les pratiquants étaient obligés de prier dans les caves faute de lieux dédiés, quand il n’y avait pas de terrains consacrés pour enterrer les défunts. Avec Claude Pernès et El Hassan Guerrab puis Salim Amara, nous avons fait progresser la situation en trouvant la salle de prière actuelle. A cette première pierre, nous franchissons un nouveau pas vers la liberté qu’a chacun de croire et de pratiquer librement sa foi.
Et notre meilleur atout, le plus solide des remparts… pour que chacune et chacun puissent vivre en toute liberté et en sérénité ses options personnelles, ses convictions intimes et la confession de son choix… s’appelle la laïcité.
C’est grâce à elle que l’État républicain garantit justement à tous les citoyens de pouvoir vivre ensemble, dans la diversité, dans ce qui les rassemble, dans la stricte égalité de chacun dans ses droits et ses devoirs, partout sur le territoire, et sans crainte de représailles.
Les croyants ne sont pas les ennemis de la République dès lors qu’on est dans le respect des autres croyances mais aussi de ceux qui ne croient en rien.
La laïcité républicaine délimite clairement ce qui relève du domaine privé de la personne et ce qui relève du champ public de l’intérêt général.
La Laïcité est un combat pour la tolérance qui permet à tous de vivre encore mieux ensemble, en toute sérénité, quelle que soit sa religion, en sachant que chacun sera respecté de la même façon par la République. Je le dis souvent : c’est ensemble qu’il nous faut agir pour faire avancer, dans les consciences de chacun, les valeurs du vivre ensemble en bonne intelligence, pour que la ville avance d’un même élan solidaire, dans l’harmonie des individualités et la compréhension mutuelle des communautés qui la composent.
Cette démarche, éminemment républicaine, est d’autant plus décisive dans le monde où nous vivons aujourd’hui, un monde secoué par la violence et la montée des extrémismes où ne cessent de s’exacerber les différences plutôt que de chercher à trouver des points communs.
Nous savons trop bien que les temps de crise constituent un terreau fertile à la radicalisation, qui appelle toute notre vigilance pour déjouer ensemble les tentatives de mettre à mal les solidarités collectives et d’exacerber les réactions de repliement sur soi. La méfiance, la haine et la violence, s’appuient toujours sur le désespoir. Elles se nourrissent de l’ignorance et de la peur.
À Rosny-sous-Bois, nous poursuivons ensemble, depuis de nombreuses années, par un dialogue nourri et constant une action commune et persévérante pour faire progresser les consciences et s’ouvrir les esprits par la diffusion des connaissances et du savoir, par l’éducation, notamment auprès des plus jeunes générations, pour donner à nos concitoyens les outils culturels, démocratiques et citoyens dont ils ont besoin pour se construire ensemble dans la confiance.
Je veux vous assurer une nouvelle fois que vous me trouverez toujours à vos côtés, aux côtés de tous les démocrates et les républicains, dans le combat pour la cause humaine et pour la paix, contre le racisme, l’antisémitisme, l’islamophobie ou quelque communautarisme que ce soit. Il ne faut pas craindre l’autre, il faut l’accepter pour qu’il nous accepte. Il faut montrer l’exemple.
Je veux porter et défendre dans ma charge de maire des valeurs auxquelles je crois des valeurs qui nous rassemblent, pour continuer dans la dynamique qui nous permettra à tous de vivre encore mieux à Rosny-sous-Bois.  
Et je vous donne rendez-vous rapidement, je l’espère, au même endroit, pour cette fois inaugurer la nouvelle mosquée de Rosny.
Je vous remercie de votre attention.

Publié le 15/04/2013

Commentaire

Recopiez le code