Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, 1er Vice-Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2017 / 2018
  • Situation financière : la suite

Article précédent
Situation financière : les socialistes et les com...

Article suivant
Remise de récompenses aux jeunes sportifs

Situation financière : la suite


Lors de la dernière séance du conseil général au cours de laquelle on nous a présenté le rapport Klopfer, les socialistes n'ont cessé de reporter la responsabilité de la gestion calamiteuse des finances du département sur les communistes et notamment Hervé Bramy. Hier, j'ai reçu comme tous les jours le Parisien dont l'édition de Seine-Saint-Denis concacrait une double page à la gestion de la crise dans les communes du département. Et mon oeil d'élu local n'a pas manqué de regarder la situation de notre ville, qui se porte bien et dont les impôts n'augmenteront pas, avant de regarder celle des villes voisines.

Quelle ne fut pas ma stupeur de découvrir que Les Lilas, ville du socialiste Daniel Guiraud, vice président du conseil général chargé du Développement des territoires et surtout de l'évaluation des politiques publiques avait contracté des emprunts toxiques dans sa ville et  à hauteur de 47% de sa dette. De plus,si j'en crois le journal, la solution pressentie pour sortir de la crise devrait passer par une augmentation des impôts aux Lilas.
 

Bref, les donneurs de leçons ne sont pas aussi irréprochables que l'on croit, ce qui confirme ce que je n'ai jamais céssé de dire, la responsabilité de la quasi faillite financière du département incombe autant au communistes qu'aux socialistes. Et c'est à ces gens qu'on a confié les deniers du contribuable? Il y a de quoi frémir, raison de plus pour se méfier des décisions qu'ils prendront dans les années à venir.

Publié le 09/12/2008

Commentaire

Recopiez le code