Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, 1er Vice-Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2017 / 2018
  • INTERVENTION DE CLAUDE CAPILLON SUR LA CHARTE POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE AUTOUR DU PROLONGEMENT DE LA LIGNE 11

Article suivant
WEEK-END ENNEIGE ET ANIME

INTERVENTION DE CLAUDE CAPILLON SUR LA CHARTE POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE AUTOUR DU PROLONGEMENT DE LA LIGNE 11


 

Voici la trame de mon intervention au conseil général lors de la séance du 17 12 09

Monsieur le Président,

Chers collègues,

 

En ces temps de crispation politique durant lesquels vous n’hésitez pas à user voire abuser des moyens offerts par le département pour accuser le gouvernement, critiquer ses choix et masquer ainsi les carences de votre propre politique, je voudrai signaler  l'existence de ce dossier véritable, OVNI dans le paysage politique local.

 

Car, quand vous ne faites pas de politique cela peut se passer convenablement et je prendrai pour exemple ce point qui, pour une fois, et c’est assez rare pour être signalé, a permis à des collectivités de tous bords politique de s’unir autour d’un projet bénéfique à la population en mettant de côté de manière exemplaire les rivalités partisanes. C’est avec des dossiers conduits de cette manière qu’on se sent fier d’être un élu local.

 

Le projet de ligne 11, inscrit au Contrat de Projet Etat/Région, avance positivement : le Dossier d’Objectifs et de Caractéristiques Principales vient d’être voté par le dernier conseil d’administration du STIF et la Commission Nationale du Débat Public doit être prochainement saisie pour déterminer la meilleur consultation à tenir afin de choisir entre plusieurs options, à savoir :

 

  • Le choix de phaser, ou pas, les travaux de prolongement de la ligne.

 

  • Le choix entre un tracé entièrement souterrain et un autre partiellement souterrain bien moins cher avec une station de prévue au centre commercial Domus.

 

Je ne vous cache pas que ma préférence va, pour des raisons d’économies et d’intérêt des habitants, à une absence de phasage, c'est-à-dire que le projet se fasse en une seule fois ; avec une station à DOMUS. Ainsi, la ligne 11 du métro prendra, à mon avis, la vraie dimension structurante que les porteurs du projet ont souhaité lui conférer.

 

Car, voyez vous, je crois que le prolongement de la ligne de métro va non seulement améliorer la mobilité des populations de l’Est parisien mais aussi structurer les différents territoires qu’elle va parcourir.

 

Conscients de ces enjeux, les signataires de la charte que nous sommes amenés à approuver, ont souhaité inscrire ce projet dans une logique de développement durable. A l’heure où les dirigeants de la planète sont réunis au Sommet de Copenhague pour le plus grand rendez vous de l’histoire de l’humanité, un rendez vous que nous n’avons pas intérêt à manquer, je trouve bien que nous nous prononcions nous aussi, à l’échelle de notre département , en ce sens.

 

C’est pourquoi, je souhaite vraiment que nous approuvions tous cette charte qui fixe aux signataires trois objectifs :

 

  • Inscrire le territoire dans une dynamique métropolitaine qui sera, je m’espère en résonnance avec le projet gouvernemental du Grand Paris

 

  • Améliorer le cadre de vie sur ce territoire, ce que nous nous efforçons déjà tous de faire

 

 

  • Valoriser le potentiel urbain des quartiers situés autour des stations de métro.

 

Rien de révolutionnaire donc, mais plutôt du bons sens et des ambitions pour ce territoire.

 

D’ailleurs, je voudrais, dans cet esprit, me tourner vers mes collègues conseillers généraux des autres villes traversées et proposer qu’on signe cette charte à Rosny-sous-Bois lieu symbolique puisque terminus de la future ligne 11 du métro.

 

 

 

 

 

 

Publié le 17/12/2009

Commentaire

Recopiez le code