Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, 1er Vice-Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2017 / 2018
  • Ma tribune dans le dernier Seine-Saint-Denis Mag que vous pourrez lire plus facilement lire ici.

Article précédent
Conseil de Quartier de la Boissière

Article suivant
Job Dating à Rosny sous Bois

Ma tribune dans le dernier Seine-Saint-Denis Mag que vous pourrez lire plus facilement lire ici.


 Cher lecteur (au singulier)…la suite 

Vous avez certainement lu dans ces pages les critiques répétitives de Claude Bartolone à  l’encontre du gouvernement et des élus de droite en général mais il faut reconnaitre que nous faisons preuve de constance et que nous avons de la suite dans les idées. Jean-Michel Bluteau, mon collègue de Villemomble, nous expliquait dans la dernière tribune que ce journal tiré à 600 000 exemplaires avec un budget d’un million d’euros n’était lu que par 1% de la population du département. 

Imaginez tout les projets UTILES qui pourraient voir le jour avec tout cet argent. Imaginez tout ce que le Conseil général pourrait faire pour vous et vos enfants. Imaginez et pleurez, car de cet argent vous ne verrez pas la couleur, pas plus que vous ne pourrez profiter de tout l’argent que le conseil général investit dans son autopromotion et de celle de son médiatiquement omniprésent président.  

Nous avons tous vu les grands panneaux publicitaires vantant les actions du conseil général. Mais pour un euros investit dans un programme « utile » combien seront dépensés en frais de communication. Je vous rappelle que les finances du département sont tout sauf saines (cf. rapport Klopfer).  Toute cette publicité n’est pas gratuite et pèse lourdement sur le budget du département. Tout ça pour valoriser une seule personne : Claude Bartolone et l’aider dans sa guerre avec les caciques du parti socialiste. 

Je refuse pour ma part que notre argent soit gaspillé, je refuse que mon argent serve les intérêts personnels du président du conseil général, je refuse que mes impôts soient utilisés pour critiquer et contrer systématiquement les actions du gouvernement. 

Nous avons le pouvoir de changer les choses, vous avez le pouvoir d’obliger les instances du département à s’occuper vraiment de vos problèmes et de consacrer son argent à des projets utiles.  Je suis là, avec les membres du groupe Union pour la Seine-Saint-Denis, pour vous y aider alors contactez nous, nous soutiendrons vos revendications. 

Claude Capillon

Conseille général de Rosny-sous-Bois 

www.claudecapillon.fr

Publié le 30/10/2009

Commentaire

Recopiez le code