Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, 1er Vice-Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2018 / 2019
  • Discours des voeux à la population 2019

Article précédent
Pétition La Poste : 2 250 signatures et des engag...

Discours des voeux à la population 2019


Madame la présidente de région, chère Valérie,

Monsieur le Préfet,

Mesdames, messieurs les parlementaires,

Monsieur le président du territoire, cher Michel,

Mesdames et messieurs les maires,

Mesdames et messieurs les conseillers régionaux, départementaux, métropolitains et territoriaux,

Monsieur le Maire d’Ubach-Palenberg, cher Wolfgang,

Chers collègues,

Chers Rosnéens,

 

 

C’est avec plaisir que je vous accueille à l’occasion de cette cérémonie des vœux de Rosny-sous-Bois brillamment organisée une nouvelle fois par les services municipaux.
Plaisir de vous retrouver, car vous avez répondu en nombre à cette invitation renouvelée chaque année. J’y vois le signe d’un attachement commun à notre ville de Rosny-sous-Bois.


Je voudrais commencer par vous rappeler le fondement de mon engagement pour les Rosnéens, tout comme la vision et le projet que je porte avec mon équipe.
Lorsqu’il y a cinq ans, vous m’avez fait confiance, en portant vos suffrages sur la liste présentée par l’URAM, vous avez fait le choix d’une équipe au service d’un projet clairement défini qui porte une attention particulière au quotidien de chacun.
Depuis, je m’attache à ce que Rosny-sous-Bois conserve toujours un temps d’avance.

Et ce n’est pas la présidente de la région Ile-de-France qui pourra me contredire car je sollicite constamment le soutien de la région. Je tiens d’ailleurs, à la remercier publiquement pour son soutien à tous nos projets.

Merci à toi, Valérie, pour le soutien au développement de la vidéoprotection, merci à toi Valérie pour le soutien à l’écoquartier des Coteaux Beauclair, merci à toi Valérie pour ton soutien à la création du Parc Nature du plateau d’Avron.

 

Vous le voyez, c’est bien ce temps d’avance qui me permet d’agir et de vous défendre. J’agis pour poursuivre un développement équilibré de la ville grâce à un urbanisme maîtrisé. Je le dis et je le répète, nous allons accueillir, à l’horizon 2022, trois stations de la ligne 11 du métro à Rosny-Sous-Bois. Cette nouvelle offre de mobilité suscite, à raison, l’intérêt de beaucoup de personnes.

Je suis persuadé que c’est un immense atout et une grande opportunité pour notre ville. Une opportunité       urbanistique majeure mais aussi un atout économique important, vecteur de création d’emplois à Rosny-sous-Bois.

Cependant, tout ceci ne se construira pas à n’importe quel prix.

C’est pourquoi, j’ai élaboré un document d’urbanisme qui permet le développement de zones à proximité directe des stations de métro mais qui, dans le même temps,           régule efficacement l’urbanisation sur d’autres secteurs de la ville.

J’agis concrètement pour préserver l’identité rosnéenne, celle qui nous a fait choisir cette ville et y rester pour bâtir un foyer.

Vous le savez, je suis tous les jours avec vous.

A chaque fois que vous me sollicitez, je me rends disponible pour écouter vos problèmes et trouver des solutions. Il est très important pour moi de continuer à nourrir ce dialogue. C’est pourquoi, je tiens chaque début d’année à revenir devant vous lors de réunions publiques par secteurs, mais aussi lors de réunions thématiques, à chaque fois que la situation l’exige. Ainsi, en 2018, j’ai participé à une centaine de réunions publiques.

Les Rosnéens me disent qu’ils aiment leur ville, qu’ils ne veulent pas en partir parce qu’ils s’y sentent bien. Mais ils me disent aussi que s’ils acceptent cette part de développement inhérent à l’arrivée du métro, ils veulent conserver le côté « village » de Rosny. Ils veulent y vivre en toute quiétude. Ils me disent aussi qu’ils veulent s’investir pour préserver leur ville des incivilités du quotidien, et ils me disent combien pour eux, la sécurité est leur première priorité.
Voilà pourquoi, j’ai pris la décision de recruter des policiers municipaux supplémentaires portant leur effectif à 34 agents. Pour renforcer votre sécurité, j’ai décidé d’étendre le système de vidéo protection de 53 à 120 caméras d’ici 2021, car la sécurité, je vous l’ai toujours dit, est au cœur de mes préoccupations.

La propreté tient également une place prépondérante. Voilà pourquoi, j’ai mis en place un dispositif propreté en réorganisant d’une part, le travail des agents du nettoiement urbain, et d’autre part, en leur donnant les moyens de remplir leurs missions avec du matériel performant.

 

 

Etre tous les jours avec vous, c’est agir et vous défendre. C’est la raison pour laquelle :

- Je m’attache au quotidien, avec mes équipes à répondre à toutes ces attentes.

- Je m’emploie à vous défendre contre l’insécurité, contre les incivilités

- J’entreprends à chaque fois que cela s’avère nécessaire, une médiation afin de concilier les intérêts de tous.

 

Agir, c’est aussi protéger. Cette fin d’année a été marquée par le péril imminent sur la copropriété du 21, rue des deux communes. Un expert nommé par le tribunal de Montreuil a préconisé l’évacuation immédiate de ces six immeubles. J’ai donc pris sans fléchir un arrêté de péril imminent et suppléé les propriétaires qui n’ont pas trouvé une solution de relogement à leurs locataires. Malgré l’urgence et grâce à la mobilisation des services municipaux et des partenaires nous avons à l’heure où je vous parle, proposé une solution de relogement des habitants sans drame, sans catastrophe et la procédure pourra suivre son cours sans risque pour les occupants.

Voilà un exemple précis d’action de la municipalité au service des Rosnéens. Bien entendu, je ne me réjouis pas d’arracher des familles à leur foyer mais lorsque ce dernier représente un danger pour elles, je n’ai alors aucune hésitation.

Toutefois, cette politique n’a de sens que si l’on s’attaque également à la cause de ces situations tragiques : les marchands de sommeil. Je réunirai donc tous les acteurs concernés par la mise en œuvre effective des outils juridiques et administratifs appropriés.

Sur un sujet similaire, je souhaite saluer le travail mené par les bailleurs sociaux de la ville qui en 10 ans auront réhabilités 100% de notre patrimoine social réagissant positivement aux demandes de la commune.

 

Je n’ai pas plus d’hésitation lorsqu’il s’agit de mettre à l’amende un contrevenant que la police surprend à vider sa camionnette de chantier dans le recoin d’une zone industrielle.

 

Sur le terrain du pouvoir d’achat, j’entends, je constate que la situation des ménages ne s’améliore pas. Au-delà du mouvement des gilets jaunes, je garde en tête ce que sont les attentes fortes des Rosnéens.

Je considère que j’ai été élu pour vous protéger et pour jouer le rôle de bouclier face aux difficultés de la vie quotidienne, chaque fois que mes fonctions de Maire m’y autorisent.

 

C’est pourquoi, dans une conjoncture où les ménages sont toujours plus taxés, j’ai décidé, avec mon équipe, de prendre une mesure forte, immédiate, sur le dernier levier fiscal qu’il nous reste au niveau municipal, afin de vous redonner un peu d’air car je ne supporte plus que ce soit toujours ceux qui n’ont droit à rien qui aient l’obligation de payer pour tout !

Ainsi, c’est avec satisfaction que je vous annonce la réduction du taux de la taxe de foncière à hauteur de 3%, effective dès cette année et sans plafond de ressources, puisqu’elle a été votée par l’URAM sur ma proposition, au dernier conseil municipal de décembre.

 

Après la baisse drastique des dotations de l’Etat en 2014, la ville s’est organisée, nous avons redéfini nos priorités et rogné sur les budgets de fonctionnement. Nous avons modifié les habitudes pour réaliser des économies qui permettent aujourd’hui, à un moment où les Rosnéens en ont le plus besoin, de relâcher la pression fiscale. Cette baisse des impôts ne remet pas en cause nos projets municipaux puisque grâce à tous nos efforts de gestion, nous avons pu doubler le niveau d’investissement.

 

Avec 30 millions d’euros, nous conserverons ce                temps d’avance caractéristique de la commune. Ces fonds seront mobilisés autour d’un projet politique qui se traduit par trois axes majeurs :

 

1.         Le premier, c’est préparer l’avenir de nos enfants, tant par l’entretien et la construction d’équipements, que par une politique générale en faveur de l’enfance et de la jeunesse. L’éducation reste la priorité absolue du mandat.

2.   Le deuxième, c’est favoriser l’épanouissement de tous les Rosnéens à travers une offre culturelle, sportive, d’animation riche et variée. Qu’il me soit permis à ce titre de remercier tous les acteurs associatifs qui par leur engagement participent activement au dynamisme communal.

 

3.  Enfin, le troisième de ces axes, c’est protéger et améliorer le cadre de vie depuis les mètres carrés d’espace verts par habitants, jusqu’à la vidéoprotection et les actions de prévention, de sécurité des Rosnéens, en passant par le plan de propreté ou les projets de développement durable.


Préparer l’avenir de nos enfants en faisant de l’éducation LA priorité de la majorité municipale. J’y consacre plus de 13 millions d’euros soit près de la moitié du budget d’investissement de l’année. En 2019, nous construirons donc le nouveau centre de loisirs Félix Eboué. Une structure éducative qui permettra de libérer plusieurs salles de classes et d’offrir aux enfants du Bois-Perrier un bâtiment de grande qualité, porteur des mêmes ambitions environnementales que le groupe scolaire Les Boutours.

 

Le budget 2019 constitue le point de départ des investissements pour la réalisation de trois nouveaux groupes scolaires d’ici 2023 : le groupe scolaire Coteaux Beauclair, le groupe scolaire Marnaudes-Mermoz et celui de Rosny Métropolitain.


La ville poursuivra son plan « écoles numériques » pour près de 2 millions d’euros avec l’installation de tableaux numériques interactifs dans les écoles primaires. Bien évidemment, une enveloppe substantielle est aussi prévue pour la rénovation et l’entretien de plusieurs écoles.

Favoriser l’épanouissement des Rosnéens, c’est tous les jours. 2018 a été marquée par la naissance de plusieurs événements et par le succès des fêtes organisées par la Ville. La majorité a donc décidé de maintenir ces temps forts (Festiv’halle, Rosny Plage, marché aux fleurs, concerts, banquets des seniors, forum des associations, marché de noël, feux d’artifice ou soirée des lauréats…).

 

La coopération entre le Labo et l’école d’arts plastiques s’est montrée concluante, ouvrant la porte à l’innovation et à l’enrichissement culturel. L’école d’arts plastiques deviendra donc, dès février 2019, la Fabrique Artistique et Numérique. Enfin, pour célébrer son 10ème anniversaire, les façades du théatre George Simenon seront rénovées, tout comme l’auditorium du conservatoire Francis Poulenc.

J’agis également tous les jours pour vous protéger. C’est pourquoi, la ville poursuivra cette année l’extension de son réseau de vidéo-protection, avec une enveloppe de 500000€. Un effort soutenu depuis le début du mandat.
La prévention reste l’un des piliers de la majorité municipale en matière de sécurité. La Ville maintiendra donc ses actions d’accompagnement et de sensibilisation des jeunes habitants tout comme de leurs familles (consultation de victimologie, café des parents, écrivain publique, théâtre forum contre le harcèlement scolaire, prévention de la radicalité…).

 

Je suis de ceux qui croient que l’écrin a autant d’importance que les animations. C’est pourquoi je mobilise à nouveau un budget conséquent pour préserver le cadre de vie.
Trois millions d’euros seront consacrés à la rénovation des voiries communales. Plusieurs bâtiments feront aussi l’objet de réhabilitations. Les chantiers les plus importants seront ceux consacrés à la rénovation du gymnase Lavoisier, à l’embellissement de la salle polyvalente du centre socioculturel des Marnaudes ou au ravalement du Cercle Boissière.


Rosny-sous-Bois poursuivra cette année encore l’enfouissement des réseaux, le déploiement de son plan lumière et son plan de propreté initié en 2018.
 

La première phase des travaux pour la réalisation du futur parc du plateau d’Avron, 15 hectares de nature en ville débutera dans le courant de l’année.
 

Enfin, avec le lancement du nouveau site internet et de la nouvelle interface intelligente dès ce soir, nous franchirons un nouveau cap pour répondre encore plus vite et simplement à vos besoins. Centré sur l’utilisateur, totalement repensé dans son esthétique et dans son ergonomie, le nouveau site internet permettra de faciliter l’accès aux contenus municipaux et de multiplier les démarches dématérialisées à partir d’un compte usager unique.
 

L’application « Rosny dans ma poche » permettra quant à elle, dès février, depuis son smartphone, de reprendre toutes ces services. À tout moment, à tout instant, lorsque vous en aurez besoin, les agents municipaux seront plus que jamais à vos côtés.

Quant à moi, je serai :

 Tous les jours avec vous.


Je vous souhaite à toutes et à tous une très belle année 2019.

Vive l’Europe, vive la France, vive Rosny-sous-Bois.

Publié le 22/01/2019

Commentaire

Recopiez le code