Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, 1er Vice-Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2017 / 2018
  • Cap Paris2024

Article précédent
Suppression de la taxe d'habitation: des conséque...

Article suivant
Un été à Rosny : une ville qui bouge et des pro...

Cap Paris2024


Cap Paris2024

Le paris des JO de 2024 en France est presque gagné ! Los Angeles s’est entendue avec le CIO laissant la candidature de Paris seule en course pour accueillir les Jeux Olympiques de 2024. Il faudra tout de même attendre le vote du 13 septembre à Lima pour bien confirmer cela mais il ne s’agirait que d’une simple formalité.

On sentait bien que quelque chose d’historique était en cours. Et quel symbole ! Cent ans après les JO organisés dans la capitale française, Paris accueillera de nouveau cet événement mondial. Il reste bien sûr à finaliser le projet. Toutefois, ce qui frappe le plus, pour une fois, c’est que les JO viennent en complément d’un projet préexistant. En effet, je pense que le développement du Grand Paris Express et tous les projets connexes ne sont pas pour rien dans la qualité de la candidature parisienne.

Car s’il est important de voir les choses en grand, il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre. Je garde en mémoire les JO d’Athènes ou de Rio, véritables gouffres financiers pour ces villes qui durent mener les travaux tambours battants et baïonnettes aux fusils au risque de garder sur les bras des infrastructures inutilisables. J’ai le sentiment que le projet francilien est beaucoup plus durable, plus raisonnable, plus responsable. La capitale dispose de nombreux équipements de qualité. Il ne faut pas tout créer.

Les JO sont avant tout, la plus grande fête populaire du monde, l’occasion unique de présenter les atouts de notre pays et ceux de notre région. Créateur d’opportunités, cet événement mondial doit devenir un formidable accélérateur de développement et profiter au plus grand nombre.

Il ne reste plus, pour que la fête soit parfaite, qu’à transformer le rêve en réalité. Le vrai challenge commence maintenant !

Publié le 01/08/2017

Commentaire

Recopiez le code