Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2018 / 2019
  • Réflexions autour du stationnement

Article précédent
Union européenne : 60 ans de paix et de prospér...

Article suivant
Pourquoi, dimanche, je voterai pour François Fill...

Réflexions autour du stationnement


Parce que ma volonté est de faire prendre un temps d’avance à Rosny. Parce que ma vision de la politique est celle qui prône l’échange, la discussion et l’écoute. Parce que, par soucis de transparence, je veux prendre le temps d’expliquer aux Rosnéens l’action municipale tout en les laissant s’exprimer, ce mois de mars 2017 était celui des réunions publiques.  Cette année, le fil rouge de ces dernières était celui du stationnement dans la commune.

De nombreux Rosnéens ont attiré mon attention sur le problème de stationnement que rencontre la ville. Incivilités, manque de rotation pour se garer,etc. Je suis conscient de ces problèmes. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’agir.

En 2016, la police municipale a dressé près de 22 000 procès-verbaux dans la commune, et a procédé à la mise en fourrière de plus de 400 véhicules. Malgré ces sanctions que nous pensions dissuasives, habitants et commerçants continuent à pâtir des incivilités de certains automobilistes.

Afin de renforcer le processus de redynamisation du commerce de proximité et pour faciliter le stationnement des riverains, il m’a paru important d’adapter la tarification du stationnement à Rosny-sous-Bois à la conjoncture.

Cette réflexion résulte principalement de l’imposition de la loi MAPTAM (janvier 2014) qui a mis fin à l’amende pénale nationale de 17€. A Rosny-sous-Bois, le nouveau plan de stationnement a vocation à être appliqué dès le 1er janvier 2018. Toutefois, comme je l'ai indiqué lors des différentes réunions publiques, le projet que je soumets aux Rosnéens est amendable. Voici donc les principaux axes du plan de stationnement proposés à Rosny-sous-Bois : 

  • La modification de la tarification hors domaine privé (zone rouge/orange/verte ainsi qu’un tarif résidentiel réservé aux Rosnéens)
  • L’extension du zonage du stationnement payant à terme sur l’ensemble de la commune à l’horizon 2022.
  • Le PV devient un forfait de post stationnement (FPS) de 35€ par tranche de 24 heures.

Certains habitants m’ont demandé si ces mesures avaient pour but de pénaliser les Rosnéens. Non, bien au contraire : le nouveau plan de stationnement a pour objectif de lutter contre ceux qui profitent de Rosny. D’ailleurs, le tarif résidentiel proposé aux Rosnéens (26€/mois) est bien inférieur au coût d’un FPS (35€/jour en cas de non-respect des tarifs fixés par l’horodateur).
 
Enfin, au cours des quatre réunions publiques que j’ai tenu les dernières semaines, j’ai annoncé le lancement d’études relatives à la création d’un parking sous la place Carnot à l’horizon 2020. Cette nouvelle offre de stationnement permettrait de réduire considérablement la pollution visuelle dans le centre-ville. En effet, en cas de création d’un parking sous terrain, j’aimerais que la place Carnot devienne un espace de vie où les Rosnéens pourraient échanger, se détendre et s’amuser.

Publié le 03/04/2017

Commentaire

Recopiez le code