Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, 1er Vice-Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2017 / 2018
  • Union européenne : 60 ans de paix et de prospérité !

Article précédent
Emmanuel Macron et l’exonération de la taxe d...

Article suivant
Réflexions autour du stationnement

Union européenne : 60 ans de paix et de prospérité !


Il y a 60 ans jour pour jour, après des années de guerres fratricides entre les peuples européens, le monde assistait à la naissance de l’Union européenne, avec la ratification, le 25 mars 1957 à Rome, du traité instituant la Communauté économique européenne (CEE).

Les signataires de ce texte sont l’Allemagne, la Belgique, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et la France. Ils n’étaient pas nombreux ceux qui pensaient pouvoir construire la paix sur les ruines des champs de bataille ! Qui pouvait alors penser que ces six pays trouveraient la force de préférer le dialogue et la solidarité, au bruit des injures et des armes ? Il fallait des hommes visionnaires comme Jean Monnet, Robert Schuman, Paul-Henri Spaak, Altiero Spinelli…

Afin de bâtir une paix durable, les pères fondateurs ont choisi de mettre de côté l’Europe politique. Créer des intérêts économiques partagés constituait alors une solution de nature à faire émerger un climat d’apaisement.

La CEE a, par l’instauration progressive d’un marché commun, réussi ce tour de force. Celui de transformer des antagonismes séculaires en une collaboration promouvant un développement harmonieux des activités économiques dans l’ensemble de ces pays, une amélioration du niveau de vie des peuples concernés, ainsi que l’instauration d’une paix durable pour la Communauté.

Le préambule du traité instaurant la CEE déclarait que les Etats membres étaient « déterminés à établir les fondements d’une union sans cesse plus étroite entre les peuples européens », et « décidés à assurer par une action commune le progrès économique et social de leurs pays en éliminant les barrières qui divisent l’Europe ».

De 1958 à 1970, ces lignes se sont traduites de manière spectaculaire sur le terrain :

·      Les échanges commerciaux au sein de la CEE ont été multipliés par six.

·      Les échanges entre la CEE et les autres pays ont été multipliés par trois.

·      Le PNB moyen au sein des pays de la CEE progresse de 70% durant cette période !

 

Pour une Europe politique

Depuis 1957, la CEE, devenue Union Européenne depuis le 1er novembre 1993, a bien grandi. Elle a réussi à éloigner le spectre de la guerre entre ses différents membres et a fait prospérer, dans une dynamique commune, ces différentes nations.

Par conséquent, selon moi, l’heure est venue d’établir une Europe politique. Une Europe forte qui puisse rivaliser avec les grandes puissances asiatiques, contre la Russie ou encore contre l’Amérique du Nord.

Transformons cette Europe technocrate, embourbée par la bureaucratie et toujours plus éloignée de la réalité du terrain, afin de créer une Europe politique.

Une Europe politique dans laquelle la souveraineté appartiendrait réellement au peuple et non à une petite élite bruxelloise. Une Europe politique qui serait en capacité de rendre compte de son action devant ses citoyens.

Par ailleurs, je regrette l’absence de débats sur l’avenir de l’Union européenne durant cette campagne présidentielle kidnappée par la presse à scandale.

Au bout du compte, celle qui parle sûrement le plus de l’Union européenne, c’est Marine Le Pen qui milite pour que la France quitte cette institution. Mais n’oublions pas qu’aimer son pays et défendre ses intérêts, ce n’est pas s’isoler sur la scène internationale. (Ne perdons pas non plus de vue que Marine Le Pen ne crache pas sur l’argent que lui verse mensuellement l’Union européenne…). 

Publié le 24/03/2017

Commentaire

Recopiez le code