Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2018 / 2019
  • Demande de transmission des informations concernant les fichés S aux maires de France

Article précédent
Mon année 2016 : des joies immenses, de profonds ...

Article suivant
Primaire des ministres : mascarade à Rosny et en ...

Demande de transmission des informations concernant les fichés S aux maires de France


A peine avons nous tourné le dos à 2016 et à son lot d’ignobles attaques, que l’atrocité de ces actes barbares frappe de plein fouet le passage en 2017. Le soir du Nouvel An, 39 personnes ont perdu la vie dans une boîte de nuit turque, à Istanbul. Et ce sont au moins autant de familles et d’amis qui se retrouvent dévastés par la perte d’un être cher.

J’affirme tout mon soutien aux autorités turques ainsi qu’aux rescapés de cet attentat placé sous le sceau de la lâcheté et de l’obscurantisme. J’espère que l’auteur de cette sauvagerie ainsi que ses complices seront traduits en justice dans les délais les plus brefs.

Cette nouvelle attaque nous appelle à la plus grande vigilance, partout et n’importe quand. Le terrorisme frappe de manière impitoyable et aveugle. Tous les continents sont menacés. Aucun pays n’est épargné : Afghanistan, France, Nigéria, Turquie, Inde, Egypte, Cameroun, Belgique, Etats-Unis, Israël, Allemagne, Somalie, Russie… et bien trop d’autres nations ont été frappées par des attaques terroristes sur leur sol en 2016.

Mais ce qu’il est fondamental de prendre en compte, c’est qu’en France non plus, aucune Ville n’est dispensée de prendre davantage de mesures préventives afin d’assurer la sécurité maximale de leurs concitoyens. Entre 2015 et 2016, les attentats ont engendré la mort de 236 personnes sur le territoire français. Et ces attaques n’ont pas touché que les principales villes du pays. Si Paris et Nice ont eu à faire face à ces situations de crise, c’est aussi le cas de Saint-Etienne du Rouvray, de Saint-Quentin-Fallavier, de Montrouge, de Saint-Denis et de Dammartin en Goële. Les armes et l’idéologie de ces assassins ne se retournent pas que vers les villes les plus réputées de l’hexagone.

Aussi, afin de lutter contre la radicalisation rampante de certains de nos concitoyens les plus vulnérables, je réaffirme mon souhait de permettre aux maires des communes de connaitre les fichés S présents sur leur territoire. Il en va de la sécurité de tous et la sécurité reste une priorité de chaque instant de me mon action. J’ai fais voter au Conseil municipal l’augmentation du budget alloué à la Police Municipale cette année, ce qui a permis l’achat de nouveaux véhicules, de nouvelles caméras et de nouveaux écrans de surveillance. Mais il faut accorder aux Maires toute latitude pour protéger nos citoyens.

Afin de faire de 2017 une année plus sûre et plus heureuse, il est nécessaire que chacun soit vigilant. Que nous devenions tous acteurs de la sécurité de notre pays. Et surtout, que nous nous montrions solidaires et unifiés tout en restant fermes et implacables quand aux réponses que l’exécutif national doit apporter afin de mettre fin à la menace terroriste. 

Publié le 02/01/2017

Commentaire

Recopiez le code