Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, 1er Vice-Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2017 / 2018
  • Mon année 2016 : des joies immenses, de profonds chagrins et des projets ambitieux

Article précédent
Soutien aux Berlinois et vigilance accrue pour les...

Article suivant
Demande de transmission des informations concernan...

Mon année 2016 : des joies immenses, de profonds chagrins et des projets ambitieux


Cette année 2016 a été marquée par des joies immenses et de profonds chagrins pour Rosny-sous-Bois. A travers les tweets de mon compte personnel, je vous propose une rétrospective exhaustive de ces 365 derniers jours.

J’évoquais les « profonds chagrins » qu’a pu connaître Rosny-sous-Bois. De ma mémoire d’élu, rares ont été les années durant lesquelles les drapeaux français qui ornent la mairie ont été davantage mis en berne. La commune a notamment souhaité rendre hommage aux victimes et à leurs familles des attentats de Bruxelles, Magnanville, Nice, Berlin. De même, et ce tous les 31 août depuis la catastrophe de 2014, nous avons honoré la mémoire des 8 victimes de l’effondrement de l’immeuble de la rue Victor Hugo.

Ces moments dramatiques nous poussent à profiter davantage des instants de bonheur. Ainsi, et comme vous pourrez le constater sur les publications postées ci-dessous, 2016 fut l’occasion de maintenir l’attention que nous portons à la jeunesse rosnéenne (inauguration de livre poétique de la ville, job dating à Rosny 2, fêtes des écoles, carnaval du tri, club coup de pouce, soirée des lauréats…). D’ailleurs, cette publication m’offre la possibilité de remercier sincèrement les classes du collège Saint-Exupéry ainsi que celle des différentes écoles élémentaires de Rosny qui ont participé au ravivage de la flamme de l’Arc de Triomphe, mais également aux différentes commémorations communales. Cette transmission de mémoire est, selon moi, fondamentale afin que nous ne reproduisions plus les erreurs qui ont pu être commises dans le passé, mais également pour mettre en avant les valeurs sur lesquelles ont été bâties la République française.

Je profite de cette évocation des valeurs de la République pour réaffirmer mon soutien aux forces de l’ordre qui font un travail remarquable sur le territoire. Des forces de l’ordre qui, pour toute une partie de la profession, ont l’impression d’être délaissées par le pouvoir en place qui préfère mettre en avant ses intérêts politiciens plutôt que la sécurité de leurs concitoyens. Et pourtant, les effectifs de police sont mobilisés jours et nuits afin de rendre service aux habitants. Des hommes et des femmes parfois pris à partie, qui doivent trouver un moyen de faire leur travail avec un budget contraint et de nombreux impératifs liés à la menace terroriste qui plane sur notre pays.

En 2016, plus de 5 millions de Français sont seuls, soit 1 million de plus qu'en 2010. Ces chiffres accablants nous rappellent à quel point le délitement du lien social est important dans l'hexagone, et ce surtout pour les personnes vulnérables. J'ai donc mis en place de nombreuses animations dans les foyers de personnes âgées de Rosny qui, après une dure vie de labeur, se retrouvent parfois esseulées, phénomène inacceptable que nous ne pouvons laisser se développer sans agir.

2016 a, en plus de ses évènements traditionnels (le marché de Noël, le forum des associations, Rosny Plage, portes ouvertes de la ferme pédagogique, la fête de l’URAM…), vu se développer sur son territoire des projets festifs qui ont permis de (re)tisser du lien social, là où la crise avait pu rompre certains maillages. Ainsi, grâce à l’implication des élus et des services municipaux, nous avons eu la joie d’assister au retour du feu d’artifice pour la Fête Nationale et de l’accueil des nouveaux Rosnéens ou encore la création de l’Open Bidouille Camp.

2016 a également vu aboutir de nombreux projets que j’ai semés patiemment avec l’équipe municipale, et ce depuis plusieurs années. Ainsi, les deux panoramas proposés ci-dessous mettent en image l’évolution entre les balbutiements et l’aboutissement d’une promesse (géothermie, Centre Aquanautique Camille Muffat, Résidence du Bois d’Avron, gymnase Félix Eboué, agrandissement des locaux de l’école de la seconde chance, nouvelles bulles de tennis,…). Cette année semble par ailleurs avoir été particulièrement prospère en ce qui concerne l’attractivité économique de la commune (inauguration du marché de la gare, de la librairie « Les Jours Heureux », du café associatif l’Osteria, du Leclerc, des rénovations de Rosny 2, de Naturalia, de la rôtisserie…).

Cependant, mes ambitions pour Rosny-sous-Bois ne s’arrêtent pas là. De nombreux projets sont en cours sur notre territoire. Je pense à la construction de la seconde éco-école des Boutours, du parc du plateau d’Avron, du début des travaux pour le prolongement de la ligne 11 du métro, du concours lancé par la Métropole du Grand Paris pour lequel Rosny Métropolitain a été retenu, le développement de la ZAC Coteaux Beauclair ou encore de l’étude de la ligne 15 du Grand Paris Express qui va desservir Rosny.

J’ai aussi dédié autant d’heures que j’ai pu à venir à votre rencontre. J’ai organisé des réunions publiques dans tous les quartiers de la ville, je me suis déplacé aux fêtes des voisins, j’ai tenu à remercier de vives voix toutes les personnes qui ont participé aux nettoyages citoyens, j’ai été, autant de fois que cela a été possible, aux fêtes et aux rentrées scolaires de quasiment toutes les écoles de la ville, aux conseils de quartiers ainsi qu’aux célébrations organisées par les différentes associations communales.

Ces rencontres de terrains sont pour moi fondamentales pour un maire. Loin de ce que certains appellent la « déconnexion » du personnel politique, j’évalue, sur le terrain, l’impact des décisions que je prends. Je mets un point d’honneur à écouter tous les Rosnéens du moment que leur point de vue est constructif, tout en accordant une attention particulière à chacun.

En effet, tous ces projets évoqués ici n’ont pu et ne pourrons aboutir sans vous. Sans votre patience, sans votre implication, sans vos suggestions qui nous permettent de faire de Rosny-sous-Bois une ville dans laquelle le cadre de vie est l’un des plus plaisants et dynamiques de la Seine-Saint-Denis.  Les grands projets aboutis cette année le prouvent, Rosny-sous-Bois a un temps d’avance.

Je vous souhaite, à toutes et à tous ainsi qu’à vos proches, une bonne année 2017. Puissent ces 365 prochains jours être pour vous synonymes de santé, de bonheur, et de concrétisation de vos projets les plus ambitieux.

 

https://twitter.com/i/moments/813478301960470529?from_editor=true (panorama janvier – juin)

 

https://twitter.com/i/moments/813481570262728704?from_editor=true (panorama juillet – décembre)

Publié le 27/12/2016

Commentaire

Recopiez le code