Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, 1er Vice-Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2017 / 2018
  • Primaire de la droite et du centre : Où, quand, comment ?

Article précédent
Elections Donald Trump : Décision d’un peuple ...

Article suivant
1er tour de la primaire de la droite et du centre...

Primaire de la droite et du centre : Où, quand, comment ?


Nous voici à quelques jours du 1er tour de la primaire ouverte de la droite et du centre, l’occasion pour moi de rappeler l’importance d’aller voter, mais également les conditions afin de pouvoir participer à cette échéance électorale.

A l’heure où la France est confrontée à des menaces telles que le terrorisme international, le chômage ou encore les crispations identitaires, à l’heure où l’Europe se situe dans un tournant historique marqué par le Brexit, la montée de l’extrémisme politique et un afflux de réfugiés sans précédent, à l’heure où les rapports de forces mondiaux sont bouleversés à cause de conflits internationaux aussi violents que meurtriers, il est nécessaire de voter afin de choisir la bonne personne aux commandes du grand navire France !

Alors que François Hollande a gravi des sommets qui nous semblaient inatteignables en terme d’impopularité sous la Vème République, Qui peut contester le fait que l’Etat français ne peut voir rester à sa tête un président esseulé et contesté ? Qui peut encore douter que le 1er tour de la primaire ouverte de la droite et du centre constitue également le premier tour des élections présidentielles ? Personne.

Afin que cette échéance électorale soit populaire et accessible à l’ensemble de la population française, 10 228 bureaux de vote seront ouverts sur tout le territoire. Pour savoir où voter, rien de plus simple : il suffit de se rendre sur le site http://www.primaire2016.org/ou-voter/ . Rosny-sous-Bois accueille quant à elle 6 bureaux de vote dont voici les adresses:

Ecole F Eboue 5 rue J Offenbach

Cercle Boissiere 317 bd de la Boissiere

Complexe G Thibault ruecdu 18 juin

Mairie salle des mariages 20 rue C Pernes

Mairie salle du conseil 20 rue C Pernes

Ecole Henri Mondor rue Mondor

 

 

Comme je l’ai dit, cette primaire de la droite et du centre est une primaire qui a vocation à rassembler le plus de Français possible. Par conséquent, les électeurs n’ont pas besoin d’être encartés dans un parti politique afin d’aller voter, d’où l’appellation « primaire ouverte ».

Ainsi, les seuls critères valables afin de pouvoir voter sont les suivants :

·      Il est nécessaire d’être inscrit sur les listes électorales (bien évidemment, n’oubliez pas de vous munir de votre carte d’identité !)

·      Il faut payer une contribution de 2 euros à chaque tour de scrutin

·      Une charte de l’alternance est à signer dans laquelle le votant déclare partager les valeurs républicaines de la droite et du centre et souhaite s’engager pour l’alternance afin de réussir le redressement de la France.

Parce que j’affirme qu’il est primordial d’élire le meilleur candidat de la droite et du centre afin de remettre la France sur le chemin de la croissance, parce que j’estime qu’il est nécessaire de replacer au centre des débats la défense des intérêts nationaux à l’échelle internationale, parce que le bilan de la gauche est catastrophique, la droite et le centre doivent reprendre en main la destinée du pays. Donc allez voter le 20 et le 27 novembre prochain.

De mon côté, comme vous le savez peut-être, mon vote ira à Alain Juppé. Selon moi, c’est celui qui abordera le mieux, avec apaisement et fermeté, les problématiques contemporaines. C’est également celui à qui je fais le plus confiance en terme d’expérience et de courage politique. Enfin, et d’après moi c’est peut-être la dimension la plus importante, il s’agit du candidat qui sera à même de rassembler les Français autour d’un projet commun, solidarité indispensable en ces temps troubles et incertains.

Toutefois, cet engagement ne me fait pas oublier que quelque soit le candidat à remporter la primaire, je me rallierai à sa cause.

En effet, quelques soient nos préférences à l’intérieur du parti, il est primordial que nous évitions les guerres fratricides qui ont fait tant de mal à notre parti par le passé. Notre objectif final est celui de reprendre le pouvoir à la gauche, et non de mettre à mal la cohésion de notre parti.

« Sans solidarité, performances ni durables, ni honorables ». Ces mots, que nous devons à l’écrivain François Proust, rejoignent parfaitement ma position. C’est grâce à notre union que nous pourrons aider les Français à re-bâtir une France sûre, une France capable du meilleur, une France rayonnante.

Publié le 17/11/2016

Commentaire

Recopiez le code