Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, 1er Vice-Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2018 / 2019
  • Ras-le-bol des incivilités

Article précédent
François Hollande : seul à la tête de l’Elys...

Article suivant
Nouvelle hausse spectaculaire des chiffres du chô...

Ras-le-bol des incivilités


J’entends de plus en plus fortement le mécontentement des Rosnéens quant à la propreté des rues et des trottoirs de la Ville.

 

Un droit à la propreté dont chaque habitant de notre commune disposerait de fait, en vertu des impôts locaux payés par les habitants, me dites-vous souvent.

 

Je suis d’accord, Rosny-sous-Bois est et doit rester une Ville irréprochable sur cette question. Les services municipaux sont engagés de manière permanente pour assurer cette mission. Nous disposons à cette fin d’une déchetterie ouverte 7,5 demi-journées par semaine (dont le samedi et le dimanche), d’un passage une fois par mois des encombrants et de ramassages d’ordures ménagères réguliers. Vos impôts locaux sont donc utilisés de manière intelligente, raisonnée, pragmatique et toujours à votre service.

 

Néanmoins, permettez-moi d’ajouter que la propreté est l’affaire de tous, à tout moment. Ce n’est pas seulement un droit, mais aussi un devoir. Je suis très en colère face aux actes d’incivilités toujours plus nombreux qui pénalisent notre Ville, et les habitants qui respectent leur lieu de vie et leurs concitoyens.

 

Il est inadmissible que certaines personnes se comportent dans la rue d’une façon qu’elles ne toléreraient pas dans leur propre maison.

Il est urgent que bases les plus élémentaires de l’éducation, de la bienséance et de la courtoisie soient appliquées et respectées. Notre rapport à la Ville, à ce que nous souhaitons tous qu’elle soit, belle et agréable, et nos rapports aux autres doivent changer immédiatement et irrémédiablement.

 

Très remonté, donc, face à l’incivilité croissante dans nos rues, je suis déterminé à faire cesser ces agissements qui ne nous grandissent pas. Je suis prêt à verbaliser fortement les actes qui contreviennent à la réglementation en matière de propreté, et je demanderai la vigilance la plus grande de la Police Municipale sur tous les comportements néfastes à notre cohésion.

 

La municipalité a ses devoirs, ses compétences, et j’assure que ceux-ci seront respectés dans l’intérêt de tous. Il faut désormais que les habitants de Rosny-sous-Bois acceptent leur part de responsabilités.

 

Ce serait là une prise de conscience fondatrice dans l’établissement d’un projet de société, où chacun, à son niveau, œuvre pour le bien de sa cité.

L’établissement d’un Contrat social jusqu’ici trop souvent à sens unique, dans lequel les habitants ne s’en remettent plus uniquement à l’action municipale mais deviennent des acteurs au quotidien au service d’une ville propre et agréable à tous.

Publié le 13/09/2016

Commentaire

Recopiez le code