Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, 1er Vice-Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2017 / 2018
  • Dernier hommage à Benoite Groult et Edgard Pisani

Article précédent
76ème anniversaire de l’appel du 18 Juin 1940

Article suivant
Brexit : la fin de l’Europe ?

Dernier hommage à Benoite Groult et Edgard Pisani


Après avoir appris la mort Benoite Groult ce matin, les informations relatent le décès d’Edgard Pisani quelques heures plus tard.

La disparition de ces deux personnages hauts en couleurs tourne une page de l’histoire française du XXème siècle. Leur implication à la fois politique, institutionnelle et artistique laissera une trace indélébile dans notre société.

Peut-être que ces noms n’évoquent pas grand-chose pour les nouvelles générations. Il me semble donc nécessaire de rendre hommage à Benoite Groult ainsi qu’à Edgard Pisani, deux figures symbolisant la volonté de lutter pour apporter des idées nouvelles, visant à faire évoluer la société.

 

Benoite Groult était une romancière, essayiste et militante féministe de renom. Sa carrière littéraire est jalonnée de livres à succès (Ainsi soit-elle, publié en 1975 fut vendu à un million d’exemplaires) ainsi que de combats pour l’émancipation féminine.

Sa bataille, visant à changer la vision et la place de la femme dans la société française, se manifeste notamment lorsqu’elle soutient la loi de Simone Veil afin de défendre l’avortement. S’inspirant de sa propre expérience pour nourrir ses réflexions politiques, je ne peux que rendre hommage à cette grande auteure, qui passa une partie de sa vie à faire valoir l’égalité entre les hommes et les femmes en France. Dans cet esprit, j’ai d’ailleurs signé le 9 mai dernier la Charte européenne pour l'égalité des femmes et des hommes !

 

Résistant de la première heure, ancien ministre du général de Gaulle ainsi que de François Mitterrand, certains qualifient Edgard  Pisani « d’utopiste » quand d’autres, comme moi, voient en lui la jonction entre l’histoire d’un homme et celle de l’Etat français. Un homme qui, même au pied du mur, continue de se battre pour faire valoir ses opinions politiques. Un homme qui, même emprisonné par les forces d’occupation nazie, n’a qu’une idée en tête : la résistance. Un homme qui, même lorsqu’on le pense au fond du trou, gravit la pente pour servir son pays.

Européaniste convaincu, Edgard Pisani aimait les gens. Raison pour laquelle il a consacré sa vie à exercer des missions au plus haut sommet de l’Etat, en tant que ministre, préfet, collaborateur de cabinet…  Egalement attentif à la question du développement durable ainsi qu’à l’agriculture, il revendique avoir voulu « inventer des idées ». Un esprit dévoué, innovant et persévérant, qualités indissociables d’un grand serviteur de l’Etat.

 

Je souhaite rendre un dernier hommage à Benoite Groult et Edgard Pisani, deux modèles qui ont combattu à leur manière pour le progrès politique et social.

Publié le 21/06/2016

Commentaire

Recopiez le code