Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, 1er Vice-Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2017 / 2018
  • Touchés mais pas coulés

Article précédent
Plan d'action pour l’île-de-France de Valérie ...

Article suivant
La sécurité pour chaque francilien

Touchés mais pas coulés


ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE 2015

Chers collègues, Mesdames, Messieurs,

La barbarie a encore frappé.

Paris et la France sont à nouveau la cible d’assassins. Et cette fois-ci, il n’y avait pas de cibles particulières.

Cette fois-ci, c’est la population dans toute sa diversité qui était visée. Aujourd’hui, la Démocratie, notre démocratie est une nouvelle fois attaquée. Mais elle tient le choc et a d’ores et déjà organisée la riposte !

En ce moment solennel, je veux, avant tout, penser aux victimes, aux blessés, à toutes les familles choquées, dévastées par autant de violence. Je veux rendre un hommage particulier aux forces de l’ordre et aux services de secours, qui ont fait le maximum pour venir en aide aux victimes.

Après ceux de Charlie, la France en 2015 aura payé un lourd tribut face aux attentats de ces terroristes. Face à ce danger permanent, nous devons rester unis.

Nous sommes dans un moment où l’émotion est grande, et face à cette émotion c’est l’union qui doit nous guider pendant le deuil national décrété par l’Etat Français.

Mais nous devons rester debout, ne pas céder à la peur et continuer à vivre malgré tout. Ne montrons pas à ces assassins qu’ils ont pu déstabiliser notre vie quotidienne. Arrêter de vivre, supprimer toute vie sociale, changer nos habitudes, c’est leur donner raison, c’est donner raison à ceux qui veulent semer la terreur. Alors, soyons prudents, mais relevons la tête.

Afin de conclure ce moment de recueillement, je vous invite à respecter une minute de silence.

Publié le 16/11/2015

Commentaire

Recopiez le code