Claude Capillon
Maire de Rosny-sous-Bois, 1er Vice-Président de Grand Paris Grand Est
www.claudecapillon.fr

  • Articles 2017 / 2018
  • Découpage du Grand Paris : le Gouvernement se f... de l'avis des maires

Article précédent
Retour en images sur un week-end festif

Article suivant
Les maires "braqués" par le gouvernement ou les d...

Découpage du Grand Paris : le Gouvernement se f... de l'avis des maires


Le journal Le Parisien qui m'a interviewé hier a bien résumé le problème : le mariage forcé des villes de l'Est parisien. J'ai déjà évoqué sur ce blog ma colère, et celle d'autres de mes collègues, les maires de Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne et Noisy-le-Grand après que le Gouvernement, dans le cadre du projet de Métropole du Grand Paris, ait décidé de nous regrouper dans le territoire T9, alors que nous avons travaillé depuis des mois, pour ne pas dire des années, avec les autres villes de l'Actep, association reconnue et qui regroupait des villes qui voulaient vraiment travailler ensemble, au-delà de leurs différentes couleurs politiques. Cette colère-là est d'ailleurs partagée dans les autres départements franciliens où de nombreux maires se rebiffent. Et là encore, comme la baisse de dotation aux communes, l'imposition de la réforme des rythmes scolaires, une chose est sûre, et le remplaçant de Manuel Valls à l'Assemblée Nationale l' bien rappelé hier lors d'un débat organisé par le Forum pour la gestion des villes : de toute façon, l'Etat passera en force. Autrement dit, le Gouvernement se f... bien de l'avis des maires...

Publié le 28/10/2015

Commentaire

Recopiez le code